50 ans, pas vieillir, pas mourir…

 

Pas vieillir, pas mourir

Paroles et musique : Henri Tachan

 Je veux avoir le temps d'apprivoiser les mouches, Je veux l'Eternité pour apprendre ta bouche, Je veux voir les saisons minute par minute, Brindille par brindille tout le bois de ma hutte. Je veux, chaque seconde, connaître une habitude, Comme un chien familier, comme la solitude, Je veux me coucher là et n'être pas rentable, Je veux vivre la vie d'une pierre, d'une table, Sans suspense, sans destin, sans crainte, sans dénouement, Je veux avoir le temps de perdre tout mon temps… Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas Je veux que tu sois belle et que tu brûles ailleurs, Comme un bête en feu, sans que j'aie ni douleur, Ni jalousie, ni haine, ni fierté pour rien; Je ne veux plus, familles, votre orgueil sicilien, Je veux avoir le temps de simplifier nos corps; Cette fille qui passe, il me la faut encore, Cet étranger te plaît, et c'est épidermique; Je veux avoir le temps de comprendre cette musique, Je veux avoir le temps de ne plus avoir mal, Je veux avoir le temps d'être enfin animal… Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas Je veux des barricades qui servent à quelque chose, Que près des immortelles, elle vivent, les roses, Je veux que les enfants ne soient plus des victimes, Qu'on raye des dictionnaires "bombarde", "tue", "assassine", Je veux que la Raison n'ait plus droit de cité, Qu'"intelligent", "malin" deviennent inusités, Je veux avoir le temps de faire vingt ans de taule, Cent ans de poésie, mille ans sur ton épaules, Je veux avoir le temps d'être ni vieux ni sage, Je veux avoir le temps d'être Idiot du Village… Je ne veux pas vieillir, je ne veux pas mourir, je n'veux pas